Jean-Claire Lacroix

Jean-Claire Lacroix

Témoignage

« Il y a une dizaine d’années, Jean-Claire a exposé les dessins originaux de son livre « Route 54 »* à la bibliothèque d’Ixelles, ce qui m’a permis de découvrir une nouvelle facette de son travail. Jean-Claire, je la connaissais comme dessinatrice de presse, mais là, elle arrivait avec un livre qui racontait le parcours du bus 54 avant la scission de la ligne. Pendant des années, le 54 a en effet traversé tout Bruxelles ; la bibliothèque d’Ixelles, lieu que Jean-Claire fréquente depuis plus de 30 ans, se trouve à deux pas de l’arrêt Fernand Cocq. D’où cette rencontre…

Ce qui m’a frappée en premier lieu dans son dessin, c’est le noir et blanc, l’atmosphère et les ambiances de pluie, cette petite pluie collante à la Simenon, la lumière pâle des phares et des réverbères, la solitude des personnages. Sa façon de regarder, de saisir quelque chose au plus profond de l’âme humaine sans avoir l’air d’y toucher, c’est son style. Pourtant, au détour d’une page, l’été explose parfois avec ses couleurs, le vert des arbres, le ciel bleu, un morceau du château de Beaulieu ou le chapiteau d’une église égarée au milieu de nulle part.

Le trait de Jean-Claire est rapide, juste, son œil va droit à l’essentiel. Elle fait semblant de nous offrir des livres éducatifs, elle se documente pendant des mois ou des années, mais en réalité, elle nous raconte des histoires parce que ce sont les gens qui l’intéressent.

Elle esquisse des rues, des bâtiments, met en avant les éléments d’un patrimoine oublié, un potager caché, le détail d’une façade, un pont, et rend hommage au canal autour duquel s’est construite une certaine vie économique à Bruxelles. L’histoire est là, avec un grand H, mêlée aux vies et destins hasardeux de ses personnages vrais ou inventés : Jef, Rita, Christian…

L’humour, l’ironie, la poésie font partie de la palette unique de cette très grande dessinatrice dont chaque illustration évoque un univers à la fois réel et fantasmé. »

Dominique Bovesse
Bibliothèque d’Ixelles

*Route 54 : histoires à voyager debout, CFC éditions, 2007

Bio express

Belge, née à Cologne.

Etudes architecture d’intérieur et BD (St Luc, La Cambre).

Dessins de presse au 7e Soir (dessins et reportages de 1992 à 2000), au magazine Gaël (plusieurs centaines de dessins) et nombreux travaux publicitaires.

Bandes Dessinées  dans le magazine A Suivre… (Casterman, de 1980 à 1988)

Expo « Parcours 54 » de Jean-Claire Lacroix à l’abbaye de Forest en 2005,
(22 artistes invités : Eve CALINGAERT, Evelyne DAVID, Patryck de FROIDMONT, Chantal DE SPIEGELEER, Julie DOUTRELEPONT, Pascal DUBAR, Delphine DUBOIS, Jipé DUBRAY ; Jacques FATON, Philippe FOERSTER, Isabelle GLANSDORFF, Véronique GOOSSENS, Anne GOY, Vinciane LACROIX, Lucie LAGRANGE, Luc LAMY, Didier LANGE, Paul PARKER, Daniel RAPHAEL, René STERNE, Anne-Laure VIGNAUX, Joana WAZILKOWSKA)

Expo « Lucht-Land-Zee », Nieuwpoort Stad, 2013

Expo Prix « Coups de coeur » à St Gilles 2014

Expo « Objectif Brass » Forest 2015

Ci-dessous : Le groupe 54 s’est réuni devant un bus des années soixante loué  pour la circonstance au Musée du Tram en 2009.

Les amis du bus 54 – Jean-Claire Lacroix

Bibliographie

Livres

  1. Love, love… C’est vite dit ! Editions Infor Jeunes 1986
  2. Votre enfant va être hospitalisé. Comment le préparer. Presses Interuniversitaires Européennes 1998

Livres-Reportages

  1. Objectif BRASS (2015)
  2. Route 54. Reportage-fiction. Croquis, textes et dessins légendés 2005.
    B-54, le bus qui en savait trop…
    54 récits – un par arrêt – sur la plus longue ligne du réseau bruxellois, une ligne de bus déjà mythique, celle qui traverse Bruxelles du Nord au Sud.
  3. Waanrode, son château, ses mariés et ses invités…
    Illustrations, croquis rapides, textes et dessins légendés, 2003.
    Une journée entière de reportage pour un mariage dans le château de famille. Une fête chic et très BD.
  4. Si tu ne définis pas ton destin, il te traîne. Croquis rapides et dessins légendés, 2001.
    Récit d’une journée de congrès APM, association pour le progrès du management, au Palais de Plume, à Ittres.
  5. Métiss’âges. Croquis rapides légendés, 1999.
    Reportage pour une fête de la Communauté Française au Botanique sur le thème des liens interraciaux et intergénérationnels.
  6. Une Rolls blanche, décapotable, avec des fauteuils en cuir rouge…
    Croquis rapides et dessins légendés, 1998.
    Une voiture exceptionnelle pour un mariage de luxe au château de Genval.
  7. Un après-midi à MarchainCroquis rapides légendés, 1997.
    Un dimanche à la campagne, un pique-nique mémorable…
  8. Gérard, tout feu, tout flamme. Croquis rapides et dessins légendés, 1997.
    Récit d’une fête d’anniversaire très brillante à Enghien.
  9. Alain & Béné. Format 42/30. Illustrations et dessins légendés, 1997.
    Croquis instantanés saisis sur le vif au cours de la réception de mariage de deux ingénieurs SOLVAY.
  10. Le rêve de Caroline. Textes et illustrations (dessins et photos), 1996.
    Olivier, dessinateur BD, travaillait seul sous la charpente de son petit atelier. Caroline, de son côté avait essayé quelques princes qui ne s’étaient pas avérés si charmants que ça. Jusqu’au jour où elle rencontra Olivier…
  11. Une tante épatante. Textes et illustrations (dessins et photos), 1995.
    A l’occasion de ses septante ans, la famille offre un témoignage de sympathie à une dame qui a fait sa vie sous les tropiques.
  12. Les Noces d’or du Baron. Textes et illustrations (dessins et photos), 1995.
    Les six filles du baron anversois racontent la vie mouvementée de leurs parents.
  13. Loin des pavés et de la plage…Textes et illustrations (dessins et photos), 1995.
    Trois jeunes professeurs quittent l’Europe ébranlée par les révoltes estudiantines de Mai 68. Ils choisissent de faire leur service civil à Kikwit, dans l’école dirigée par le Père Eugène Suttor.
    Récit élaboré sur base de trois interviews.
  14. Une vie sur le continent noir. Textes et illustrations (dessins et photos), 1995.
    Fin de la guerre 40-45. Cinq semaines de voyage pour un jeune Père Jésuite et ses collègues professeurs qui se rendent à leur première affectation, la ville de Kikwit au Congo.